]]>




Image Hosted by ImageShack.us

5.10.07

Bribes de poésie nocturne

Bribes de poésie nocturne

Spectre dans la nuit

Mon esprit

Sans fin,

Erre.

Splendeur de l’insomnie

Nourrit mon cœur,

Ce désert.

BRUISSEMENT D’AILES D’UN PAPILLON

BRUTALEMENT ELLES

S’ÉPRENNENT D’UN CON.

Je te tue.

Je te tue.

À tous les jours dans le théâtre de mon esprit,

Je te fais subir les pires sévices.

Bourreau infâme

qui se délecte de ma chair et broie mon âme

d’un seul regard,

Ton venin m’abreuve et me saoule,

Me laissant servile et imbécile.

Que ton sang gicle et gicle encore!

Qu’il nourrisse tous mes remords.

Que mon règne vienne!

Que tes cris déferlent sur moi pour apaiser ma haine!

Que ton sang gicle et colore mon corps!

Qu’il nourrisse ma rancoeur

Et abreuve ma douleur.

Que ma volonté soit faite

Sur la Terre

comme au Ciel.

Que ton sang GICLE et éclabousse ma peau d’ivoire

Que je me délecte

de cette victoire sur ton être

Amen !


Miss TRASH


Pour contacter Miss TRASH ou un autre auteur de la revue : revuenoiretblanc@hotmail.com ou laissez un commentaire .



2 Comments:

Blogger Gourmandine said...

Waw! C'est renversant

5 octobre 2007 à 11:51  
Blogger Kebina said...

pas mal. La forme est très illustrative.

26 octobre 2007 à 18:20  

Enregistrer un commentaire

<< Home

Creative Commons License
Ce/tte création est mis/e à disposition sous un contrat Creative Commons.